Articles

Salon Bien-Être Médecine Douce

Du 3 au 5 Mai 2019 à Lyon-Eurexpo

Publication salon bien-être médecine douce
Femme faisant du yoga sur une terrasse au bord de l'eau, devant un lac

🌿Venez me rencontrer à l’occasion du Salon Bien-Être Médecine Douce à Lyon-Eurexpo du 3 au 5 Mai 2019

Bilan nutritionnel gratuit avec l’appareil Oligocheck: mesure votre taux de vitamines, minéraux, oligo-éléments et métaux lourds.

Entrée gratuite:
– sur le site du salon: https://www.salon-medecinedouce.com
– ou directement par moi par mail: mfbesseyrias-naturo@outlook.com ou via le formulaire de contactw

🌸

🌸

Consultation prochainement au cabinet : Boutique Aroma&BioTy à Tignieu-Jameyzieu
Consultation à domicile, par téléphone, Skype

07 56 90 82 08




La sève de Bouleau: découvrez les tous bienfaits d’une cure pour votre corps

Sève de bouleau fraiche des Pyrénées 3 litres posée sur une table
Sève de bouleau fraiche des Pyrénées

Le printemps est la meilleure période pour nettoyer l’organisme et aussi le meilleur moment pour la récolte de la Sève de Bouleau.

Les bienfaits de la Sève de Bouleau

La Sève de Bouleau permet de:

Reminéraliser l’organisme: apporte beaucoup de minéraux, essentiels au corps –> important pour combler les carences en minéraux et oligo-éléments
Détoxifier: permet d’éliminer les toxines accumulées durant l’hiver
Revitaliser: permet de redonner de la vitalité et de l’énergie au corps

Comment faire la cure ?

Verre de Sève de Bouleau sur une table, prit le matin à jeun, à côté d'un verre avec du psyllium
Eau de Sève de Bouleau le matin à jeun

La cure se fait sur 3 semaines, car c’est le temps nécéssaire à l’organisme pour se régénérer : les cellules du corps ont un cycle de 21 jours.

–> Prendre un verre tous les matins à jeun pendant 21 jours.

Comment la choisir ?

Privilégiez une Sève de Bouleau :

  • Fraîche
  • Pure
  • Biologique
  • Non Pasteurisée
  • Non Nano filtrée
  • Non alcoolisée
  • Sans traitement industriel
  • Française



La Sève de Bouleau des Pyrénées est excellente et de très belle qualité !
http://sevedemontagne.fr

En générale il faut la commander, elle est livrée dès la récolte pour profiter de ses bienfaits et pour s’assurer qu’elle restera la plus fraiche possible.

Attention ! Il faut la conserver au frais !

Dites moi si vous avez déjà testé cette cure ainsi que vos ressentis 🙂

Suivez moi sur les réseaux sociaux:

Instagram @mfb_naturo
https://www.instagram.com/mfb_naturo/


Facebook @naturo.mariefranceb
https://www.facebook.com/naturo.mariefranceb/



Pour des conseils pour votre santé n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi pour une consultation.

Retrouvez moi prochainement en Mai 2019 dans mon cabinet au magasin Aroma&BioTy

–> Cosmétiques BIO, Aromathérapie, Phytothérapie, Gemmothérapie, Fleurs de Bach
Cabinet Naturopathie
Ateliers Cosmétiques

35 rue du dauphiné
38230 Tignieu-Jameyzieu

Suivez-nous sur Facebook:
https://www.facebook.com/AromaBioTy-2245566512171443/

logo Aroma&Bioty: mortier et pilon entourés de liane + 2 pissenlits + 2 oiseaux origami verts
enseigne style bois avec un papillon sur le O et une coccinelle sur le Y
Titre en dessous de l'enseigne: beauté et santé au naturel
Logo Aroma&BioTy

Découvrez mon interview dans la box spéciale naturopathie du mois d’Avril – Mai –> #naturobox
https://www.naturo-box.com

☀️ Du 3 au 5 Mai 2019 je serais également au Salon Bien-Être Médecine Douce à Lyon-Eurexpo ☀️

https://www.salon-medecinedouce.com/lyon/

Logo :Marie-France Besseyrias Naturopathe encadré et bordé d'un côté de fleurs sur des tons pastels

Marie-France votre naturopathe 🌸

Les bases de l’alimentation saine

#alimentation saine #basesalimentation #naturopathie

Voici les aliments et règles de base à adopter pour une alimentation saine et en santé !


CE QU’IL FAUT AVOIR ABSOLUMENT DANS SES PLACARDS !

  1. Huile d’olive: pour l’assaisonnement
  2. Huile Colza: pour l’assaisonnement
  3. Huile de coco: pour la cuisson ( poêle, gâteaux, cake, cuisson au four salé ou sucré )
  4. Huile de lin: pour l’assaisonnement
  5. Huile de sésame: pour l’assaisonnement
  6. Vinaigre de cidre: pour l’assaisonnement, cuisine
  7. Vinaigre balsamique: pour l’assaisonnement
  8. Bicarbonate de sodium: pour la cuisine ( à la place de la levure + vinaigre de cidre )
  9. Aromates et épices: Curcuma, Cumin, ciboulette, basilic, menthe, paprika, curry, poivre, sel de l’Himalaya …
  10. Farines: Sarrasin, Châtaigne, Patate douce, Chanvre, Riz … Petit épeautre (ancienne variété du blé) à la place du blé moderne
  11. Pain des fleurs: sarrasin, quinoa, coco, châtaigne, lentilles vertes … –> en remplacement des tartines, biscottes et du pain
  12. Légumineuses: lentilles vertes, corail, pois chiche, haricots blancs, rouges … –> les faire tremper 12 heures avant de les faire cuire pour qu’elles soient plus digestes pour l’organisme.
  13. Quinoa
  14. Oeufs ( les choisir bio, locaux, filiale bleu blanc coeur si possible )
  15. Olives
  16. Laits végétaux, crèmes végétales: amande, coco, soja (avec modération: stimule les hormones –> privilégier au maximum les autres sources ), riz, millet …
  17. Moutarde de Dijon ( bien regarder la liste des ingrédients et la provenance car souvent elle ne vient pas de Dijon et encore moins de France ! )
  18. Ail, échalote, oignons
  19. Tamari: sauce soja fermentée (le soja fermenté est très bon pour les intestins) –> pour l’assaisonnement ( pas besoin de rajouter de sel, cette sauce est déjà salée ) + huile végétale (olive …)

Toujours les choisir:

  • BIO
  • 1ère pression à froid (huiles végétales)
  • Non dénaturés

Les aromates et épices sont d’autant plus importants de les choisir BIO car les fournisseurs non bio ont tendance à les « irradier », cette technique s’appelle la ionisation. Elle a pour but de détruire certains micro-organismes et insectes, mais aussi de ralentir le mûrissement, inhiber la germination et mieux conserver les aliments : l’irradiation permet ainsi le transport sur de longues distances et le stockage de longue durée. Le problème étant que cela peut être cancérigène !
Le sel d’Himalaya est très riche en oligo-éléments par rapport au sel de mer qui est raffiné et perd donc tout intérêt ! De plus il contient moins de sodium que celui-ci.
Les oeufs doivent être choisis bio, locaux et si possible filiale bleu blanc coeur car les poules élevées en pleine air, nourris selon leur physiologie ( filiale bleu blanc coeur leur assurent une alimentation aux graines de lin –> contiennent beaucoup d’oméga 3, essentiels à notre organisme) seront excellents pour notre organisme. On évitera ainsi d’ingurgiter en plus des antibiotiques !

CE QU’IL FAUT AVOIR DANS SON FRIGO !

Légumes et fruits de saison, locaux, frais et bio

Pourquoi de saison ?
Parce que la nature nous donne exactement ce que nous avons besoin pour notre organisme au bon moment.

En été il fait chaud, notre corps a besoin de beaucoup plus de minéraux et oligo-éléments et d’hydratation pour pallier au fait qu’on transpire beaucoup et par conséquent ces minéraux et oligo-éléments partent avec notre transpiration. C’est pourquoi c’est la saison des concombres, tomates, courgettes… mais aussi la saison où il y a le plus de fruits ( poires, pêches, abricots, fraises, framboises, mûres, cassis … ). Les fruits rouges sont d’excellents anti-oxydants ( notre peau est  » agressée  » par le soleil, la mer … les fruits rouges aident notre organisme à lutter contre ses agressions ) et sont très bons pour la circulation veineuse également.

En hiver il fait froid, notre corps a besoin de se réchauffer, d’aliments plus  » lourds », qui nous donnent plus d’énergie. C’est pourquoi il y a moins de fruits et plus de légumes comme les choux, carottes, poireaux, courges …

Pour vous aider vous pouvez regarder sur internet, il y a de nombreux calendriers https://www.greenpeace.fr/guetteur/calendrier

Pourquoi locaux ?

Mise à part les fruits exotiques comme la banane, privilégier le local est primordial car qui dit local dit (souvent) de saison et donc en accord avec ce que notre organisme a besoin. De plus les fruits et les légumes auront d’autant plus de nutriments que s’ils viennent de plus loin (Espagne par exemple )Ils seront cueillis à maturité et donc frais.Parce que ça fait fonctionner l’économie de notre pays , cela coûte moins cher d’acheter local et de saison ( coût du transport plus faible ) et que c’est plus écologique.

Pourquoi bio ?

Parce que qu’on n’utilise pas d’engrais chimiques et de pesticides dans le bio ! Surtout qu’il faut garder la peau des fruits et légumes pour conserver les vitamines, minéraux.Il est possible qu’il y ait quand même des traces de pesticides dans le bio car il suffit qu’il y ait un champ à côté qui ne soit pas bio et il contamine, avec le vent, le champ d’à côté … mais ça reste des traces infimes, beaucoup moins importantes que dans le conventionnel.La saisonnalité est respectée d’autant plus dans le bio.Pour les fruits exotiques, privilégiez le bio et l’éthique, cela permet de respecter la nature, d’offrir des conditions de travail respectueuses et de participer au développement de ces pays.

Poissons , crustacés

Lesquels consommés ?
Privilégiez les petits poissons: maquereaux, sardines –> sont riches en oméga 3 essentiels pour notre organisme, sont plus petits, moins pollués donc ont moins de métaux lourds.
À consommer local, de saison

Crustacés: moules, crevettes, gambas, huitres... –> à consommer local, de saison

Un lien pour vous aider dans le choix de la saisonnalitéhttps://www.encyclo-ecolo.com/Calendrier_des_poissons

–> À consommer 2 à 3 fois par semaine ( privilégiez les petits poissons le plus souvent possible )

–> Sauvage plutôt que d’élevage ( même bio, privilégier le sauvage à l’élevage) :

  • Préserve la saisonnalité
  • Respecte la nature, l’éco système
  • Pollue beaucoup moins ( transport, nourriture, antibiotiques )
  • En accord avec les besoins de notre organisme selon la saison
  • Nourriture physiologique: dans l’élevage, même bio, la nourriture n’est pas adaptée aux poissons
  • Pas d’antibiotiques

–> Privilégiez la pêche durable: pour protéger les fonds marins, pour respecter la nature

La pêche durable veille à ce que le stock ,autrement dit la population d’une espèce de poisson sur un lieu précis soit correcte pour préserver l’environnement. Elle veille aussi aux méthodes de pêche utilisées ( pêche à la ligne par exemple plutôt que de gros chalutiers avec des filets qui détruisent les coraux des fonds marins … ).

Je vous invite à lire ces 2 articles très parlant sur le sujet: 

https://www.greenpeace.fr/peche-durable-continuer-a-pecher-mettre-danger-oceans/
https://www.wwf.fr/champs-daction/ocean/peche-aquaculture

–> Saumon,thon: contiennent des oméga 3, bons pour la santé mais sont énormément pollués, d’autant plus ceux d’élevage, et de plus sont énormément exploités et pêchés, ce qui fragilise l’éco système de notre planète. Privilégiez les poissons sauvages.

Viandes

Privilégiez les viandes bio, locales

–> Privilégiez les viandes blanches de volailles ( poulet, dinde, …)
–> Consommer 1 fois par semaine maximum de la viande rouge ( boeuf, mouton, cheval )
–> Éviter les viandes transformés: charcuterie, jambon… : contiennent beaucoup trop de « mauvais gras », de sel, de sucre et de conservateurs …

Acheter bio et local permet d’avoir une viande de qualité, (les animaux sont nourrit avec ce qu’il lui faut pour leur organisme), de ne pas consommer des antibiotiques, de respecter les conditions d’élevage des animaux.

Regarder toujours les étiquettes ( exemple: steak haché –> il arrive que le steak ne soit pas composé à 100% de viande, que les industriels rajoutent des conservateurs, du sucre, du sel )

Produits laitiers

Privilégier les produits laitiers de chèvre et brebis, bio, locaux

–> Consommer 1 fois par jour maximum
–> Privilégiez les produits de substitution: laits végétaux (amande, noisette, coco, riz …), crèmes végétales (idem), fromages végétaux (favoriser ceux avec du soja fermenté ).

Au moins vous en consommerez, au moins vous aurez de l’inflammation !

ASSIETTE ÉQUILIBRÉE

Votre assiette doit toujours être composée ainsi:

1) Légumes: moitié de l’assiette
2) Protéines: quart de l’assiette
3) Glucides: quart de l’assiette
4) Lipides: 1 à 2 cuillères à soupe
5) Épices

Protéines :

 – Vous pouvez consommer 1 oeuf par jour 

– Consommez des légumineuses ( pois chiche, lentilles… ), du tofu ( fermenté ) à la place de protéines d’origine animale.

– Consommez d’abord des viandes blanches et du poisson ( 2 à 3 fois par semaine ), la viande rouge et la charcuterie 1 fois par semaine maximum.

Glucides:

Privilégiez les glucides à index glycémique bas ( patate douce, quinoa, potirons, potimarrons, châtaignes …)     ex: remplacer la pomme de terre par de la patate douce / remplacer du riz blanc par du riz complet ou semi-complet

– Consommez les protéines fortes ( viandes, poissons, volailles, oeufs, fromages ) avec des glucides faibles ( patate douce, pomme de terre, potirons, potimarrons, châtaignes, céréales sans gluten ( attention ça dépend lesquels ! –> farine de riz a un index glycémique plus élevé que la farine de châtaigne par exemple )

– Consommez les protéines faibles ( soja, tofu, légumineuses, champignons, algues, seitan, oléagineux ( noix, noisettes, amandes )avec des glucides forts ( pain, pâtes, riz, avoine, orge, blé )

– Fruits doivent être consommés 30 minutes avant ou 2 heures après les repas: ils se digèrent très vite par rapport aux autres aliments, c’est pourquoi ils fermentent s’ils sont consommés en fin de repas

– Carottes, petits pois peuvent faire partis des sources de glucides 

Lipides:

– Toujours en apporter dans son assiette: 1 à 2 cuillères à soupe d’huile végétale de qualité, de 1ère pression à froid et cru

Huile végétale de Coco: pour la cuisson, est la seule à supporter la chaleur de la cuisson ( huile d’olive exceptionnellement peut être chauffée ) , les autres pour l’assaisonnement. 

– Avocat est une bonne source de « bon gras », ainsi que les oléagineux ( noix, noisettes, amandes, noix cajou …)

Épices:

– Toujours à la fin d’une cuisson ( les épices chauffées perdent leurs bienfaits, propriétés et peuvent même devenir cancérigènes ), à volontéSont anti-inflammatoires, anti-oxydantes 

Dans votre assiette il doit y avoir la moitié en légumes, un peu de protéines ( animales ou végétales ), un peu de glucides ( 1 tranche de pain complet, 1 pain des fleurs peuvent faire partie de votre source de glucides ou des carottes, petit pois par exemple ), un peu de lipides et des épices.

Si vous mangez du poisson avec du riz par exemple, la quantité de riz doit être petite ( 1 à 2 cuillères à soupe peuvent suffirent ) ou inversement: soit il y a plus de protéines, soit il y a plus de glucides. Idem entre les lipides et glucides ( gras et sucré ne se digère pas bien ).

La cuisson

La cuisson est essentielle ! C’est elle qui peut faire basculer un aliment avec un index glycémique bas à un index glycérique haut !

Exemple: carottes cuitent à la vapeur douce auront un index glycémique plus bas que cuitent à la poêle ou à la cocotte-minute ! 

Au plus vous faites cuir à haute température vos aliments, au plus ils se transforment en sucres ! 

  • Cuire à la vapeur douce: 

Il faut qu’il y ait 1 seul panier avec des trous suffisants, 1 couvercle en dôme ( eau du couvercle plat se retrouve sur les aliments, pas en dôme ).
Chauffer l’eau avant de mettre les aliments dans la panier vapeurL’eau est jetée après cuisson ( résidus, pesticides, déchets toxiques se retrouvent dans l’eau ).

 Vitaliseur 

–> Permet de cuire rapidement les aliments ( ex: 5 minutes pour des légumes ..)

–> On peut tout cuire avec et même faire des gâteaux, cakes et autres … (si si je vous assure, aller voir les délicieuses recettes de Marion sur son site 🙂 )

–> C’est la vapeur qui permet la cuisson des aliments, c’est pourquoi il est important qu’il n’y ait qu’un seul panier avec des trous suffisants et que les aliments ne touchent pas l’eau ( déchets toxiques, pesticides ..)

Si vous voulez acquérir un vitaliseur, je peux vous parrainer et ainsi vous profiterez d’une réduction !

  • LeTrioGrandChef:62€aulieude90€
  • Petit Robinson à 140 € au lieu de 187 €
  • Le Vitaliseur Grand Chef à 205 € au lieu de 272 €
  • Le Pack Vitaliseur Grand Chef à 249€ au lieu de 323 €

Je vous laisse aller découvrir tous les bienfaits, les astuces, recettes sur le site 

https://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/vitaliseur-de-marion/

OU

Couscoussier

Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour vous offrir le vitaliseur, vous pouvez très bien trouver des couscoussiers, qui sont fondés sur le même principe ( couvercle en dôme, 1 panier vapeur, 1 récipient pour l’eau ) et plus abordable. 
Il faut cependant veiller à ce qu’il soit en acier inox 18/10, éviter le plastique ( peut être cancérigène ).

  • Wok

Le wok permet de saisir les aliments rapidement et conservent ainsi leurs nutriments.

  • Autres cuissons

Poêle:  Pas trop longtemps, à feu moyen                
Choisir une poêle, casseroles en acier inoxydable 18/10 ( autres matériaux ( Téfal etc ) ont des risques élevés d’être cancérigènes ).

Four: 180° maximum, rajouter une petite coupelle d’eau ( les aliments seront beaucoup moins secs )

Barbecue: dans l’idéal il faudrait un barbecue vertical plutôt qu’horizontal ( la graisse des viandes cuites avec le contact du feu sont d’autant plus cancérigènes ), ne pas trop cuir ( au plus il y a du grillé au plus c’est cancérigène ). 

Privilégiez la cuisson à la vapeur douce en premier lieu, rassurez vous ce n’est pas parce que vous allez de temps en temps cuir au four, à la poêle ou faire des barbecues que vous allez développer un cancer, tout est une question d’équilibre, d’hygiène de vie.


Le meilleur moyen de savoir si on digère correctement est de tester et de s’écouter !

N’hésitez pas à faire une consultation en naturopathie pour vous aider, vous accompagner, pour apprendre sur vous même et l’alimentation, et pour rester en bonne santé !